Oeil-de-chat Oeil-de-chat
Oeil-de-chat Oeil-de-chat

Oeil-de-chat

Traduction HELENE FILION  ''

À propos

À l'occasion d'une rétrospective de son travail dans une galerie, Elaine Risley, une artiste-peintre controversée, retourne à Toronto sur les lieux de son enfance. Hier puritaine et grise, aujourd'hui éclatante de la lumière des néons, la ville provoque chez Elaine un choc qui fait rejaillir les souvenirs de son enfance. Pendant la semaine qu'elle y passe, l'attention d'Elaine, et celle du roman, se concentrent sur le passé et sur l'introspection. Et au milieu des images diverses qui remontent à la surface de sa mémoire, revient celle qui a peut-être le plus pesé sur son destin : l'image de Cordelia, son amie d'enfance, sa tourmenteuse, son double.
Entre passé et présent, la vie de la narratrice se dévoile et l'on suit les premières années de son arrivée à Toronto. Là, Elaine rencontre Carole, Grace et Cordelia. Ensemble, les petites filles mettent en place un monde à elles, loin des préoccupations des adultes et où se jouent des tragédies silencieuses, des drames étouffés. Puis les années passent et Elaine continue son chemin, mais garde en elle le souvenir de cette période étrange, où s'enracine sa mémoire et ses oublis, et qui est le terreau dans lequel s'inscrit son art.
Avec ce magnifique roman de formation, Margaret Atwood fait tourner devant nous son oeil-de-chat, cette bille fétiche, où se trouve reflétée la vie de toutes les femmes, de toutes les petites filles qu'elles ont été.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221198971

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    674 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    420 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Margaret Atwood

Née à Ottawa en 1939, Margaret Atwood est romancière, poète, essayiste et critique littéraire. Elle vit aujourd'hui à Toronto. Elle est l'auteur de trente-sept livres traduits en plus de cinquante langues, dont Captive (1998) et Le Tueur aveugle (2002, Booker Prize 2000). Margaret Atwood est l'un des écrivains les plus prestigieux publié dans la collection « Pavillons ».

empty